Quels sont les réflexes à avoir lorsque vous achetez une voiture d’occasion?

L’achat d’une voiture d’occasion a ses avantages. Vous pouvez la conduire immédiatement une fois le deal conclu. Mais le plus important, reste le coût. En effet, une voiture d’occasion revient moins chère qu’une voiture neuve. En  plus, vous pouvez tomber sur l’auto de vos rêves sans dépenser la fortune qu’il coutait au départ, c’est-à-dire lorsqu’il était sorti d’usine. Cela dit, certaines démarches sont imparables après l’acquisition d’un véhicule, si on veut jouir pleinement de son bien. Quels sont donc les réflexes à avoir lorsque vous achetez une voiture d’occasion ?

Établissement d’un nouveau certificat d’immatriculation 

Le premier document qu’il vous faut prioritairement dans les 30 jours qui suivent l’achat de votre  véhicule d’occasion est le certificat d’immatriculation. Il fait partie des indispensables pour changer de plaques d’immatriculation au besoin et rouler en toute légalité. Toutefois, à ceux qui se demandent : faut-il changer de plaque d’immatriculation ? Il convient de répondre que cela dépend de l’état de l’ancienne plaque, de l’ancienneté du numéro et de leur situation. Le site de l’ANTS saurait mieux vous éclairer.

Cela dit, l’établissement d’un nouveau certificat d’immatriculation nécessite la présence d’une déclaration de cession, la carte grise barrée, un certificat de non-gage, pour ne citer que cela. Toutefois, avec les nouvelles réformes, des sites en ligne ou certains prestataires professionnels peuvent vous aider sans tracasserie. 

Certificat de vente et documents de contrôle technique

Vous venez d’acquérir une voiture d’occasion, c’est vrai ! Mais quel document administratif la prouve ?  Exigez l’établissement d’un contrat entre vous le vendeur qui certifie que le véhicule vous a été cédé en toute légalité. Ce document s’appelle le certificat de vente et doit s’établir en prenant l’autorité locale à témoin. Il peut s’agir de la mairie, de la gendarmerie ou de la préfecture par exemple. Toutefois, avec les réformes en vigueur, il existe aussi des sites spécifiques pour l’établissement de ce papier. 

Qu’en est-il du contrôle technique ? Si la voiture d’occasion que vous avez achetée circule il y a déjà 4 ans au moins, vous devez avoir le réflexe de réclamer un procès-verbal de contrôle technique effectué dans la moyenne des 6 mois qui précède la vente. Sans quoi, vous aurez vraiment du mal à établir une nouvelle carte grise.   

Informez votre assurance 

Vous devez informer votre assurance que vous avez acheté une voiture d’occasion. Il est même souhaitable de le faire à l’avance. Cela dit, il a besoin de certaines  informations figurant sur la carte grise afin d’ouvrir en fonction de vos besoins une police d’assurance vous protégeant. Toutefois, vous pouvez également changer d’assureur si vous prenez une nouvelle voiture. Vous en avez le droit. 

Cela dit, en dehors de la fiche de situation de conducteur, votre assureur peut tout aussi vous demander un certificat de situation administrative. C’est ce document qui certifie que le véhicule en question n’est pas en situation irrégulière. Il garantit que la voiture n’est pas le fruit d’un vol, qu’elle n’est pas en gage et n’a pas de problème avec le fisc, par exemple. Par ailleurs, même pour changer de plaque d’immatriculation, votre assureur doit-être informé.  

Vous pourriez également aimer